Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2014 2 22 /04 /avril /2014 10:05

Vers l'an 2000 à nos jours la crise ne cesse d'être la bête à abattre et utiliser comme dénominateur commun de tout problèmes politique ,social,et professionnel.

Il faut juste dire depuis 5 ans on n'entend les politique et le monde financier raccourcir leur souci économique à la crise imaginaire.

Alors que ce sont les premiers responsables de cette situation kotique dont vie le monde. Car quand on dirige il faut savoir prévoir d'abord,le risque existe partout et toujours dans tous les domaines de la vie. Juste dire que les politiques viennent avec des projets politiques pour durer aussi longtemps au pouvoir sans prévoir les risques encourus avec ce monde qui change vertigineusement.

Il faut juste comparaître la vie sociale depuis 20 ans à nos jours pour dire que les appareils dirigeants ont trop négligé le volet gestion et suivi social des peuples par des guerrss politiques personnelles ou partisanes.

Depuis les années 1990 on note une prolifération rampante des règlements de compte politique au détriment de la bonne gouvernance des états.

Les guerres multiformes se sont manigancées sans cause palpante et nécessaire,poussant des révoltes et des génocides inhumaines, devant les dirigeants politiques qui se disent avoir des projets socio-économiques fiables et respectueux.

Bref,les peuples se sont vus laisser à leur propre sort d'où les "accidents de la vie"!!

À chacun sa merde!

Oui on voit la prolifération de l'endettement des ménages qui n'ont pas le choix. Quand on a pas de choix on mesure pas les risques du crédit.

Les maisons de crédits naissent partout ,octroient des crédits aux ménages avec des possibilité de rachat et d'échelonnement des multiples crédits compresses.

Avec le même salaure on négocie 10 crédits c'est dangereux.

Les gouvernements se sont pressés à la création de monnaies fiduciaires déposées dans les banques sans se soucier de l'endettement des ménages inscrit dans les institutions financières d'abord. Alors l'état tenté de calmer la crise de manière unilatérale laissant les ménages dans un surendettement exponentiel.

Et pourtant cette crise méritait un meilleur diagnostic global car c'est l'économie mondiale qui est touchée.

Il faut un vrai débat économique mondial sans oublier les ménages ou les consommateurs de crédits.

CRISE ECO IMAGINAIRE ?
CRISE ECO IMAGINAIRE ?

Partager cet article

Repost 0
Published by fily
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de fily
  • Le blog de fily
  • : L'Homme qui est au service de l'Homme et attend le Retour Positif humain.
  • Contact

Recherche

Liens