Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 novembre 2013 5 29 /11 /novembre /2013 22:45
LA CANTINE POUR QUI ? Oui je suis étonné d'apprendre qu'il y a des enfants qui sont exclus de cantine parceque les parents n'ont pas de papier ou ils n'ont pas pu payer. C'est la honte pour ces enfants de se voir exclure de cantine devant leurs camarades avec qui ils partagent les jeux,les études,les sorties et même le chemin de l'école. Car ils se demandent souvent la question de savoir pourquoi eux ils mangent sans leurs camarades de classe. C'est vachement tôt de faire subir à ces enfants la faute de leur parent qui ne doit pas apparaître en milieu scolaire même si c'est pour les corriger. L'enfant prive de cantine va se sentir léser par rapport ces camarades qui profitent bien du système de restauration à l'école. J'espère que les experts sociaux et les psychologues doivent taper sur la table pour arrêter cette injustice alimentaire infantile. La liberté,l'égalité et la fraternité doit être et tendu partout et pour tous. Il faut que les responsables municipaux,l'état,se penchent sur l'affaire discriminatoire dans l'école primaire. Ça fait très mal et je ne saurai retenir mon idée de personne engagée, de mon pur existentialisme d'homme au service de l'humain : "légitime ou légal ". Pour les enfants je n'hésite pas d'utiliser mes rimes pour défendre les adolescents sans différence de race car avec moi le mot race est lié à l'anthropologie ou même à l'investigation ADN. LA CANTINE À TOUS. OUI ! La cantine doit être un lien entre les élèves et non une étiquette de différenciation en voyant ses camarades de classe aller chez eux pour manger alors qu'ils représentent moins de 3% des élèves scolarisés. Alors j'aimerai que le ministre de l'éducation nationale de la femme et de l'enfance décrète une loi autorisant le droit à tous les enfants de l'école primaire dont les parents sont sans ressources ou sans papier de manger sans que l'enfant ne soit notifie de ça. Car ça pourrai affecter l'enfant dans ses études en vivant une différence pour la cantine qui n'est pas juste pour une éducation à l'école. L'enfant est très sensible des différences qu'on pourrai lui faire subir involontairement car n'étant pas responsable de cette société ou rien n'est gratuit même s'il s'agit de vie ou de mort. Entre les enfants il faut mettre la neutralité de et l'intégrité tout en les donnant les chances égales en société en cachant se qui pourrai les frustrer à vie. Merci Resto du cœur.
Repost 0
10 octobre 2013 4 10 /10 /octobre /2013 12:32
L'ECOLE D'ANTAN. Depuis la création de l'école en 1794 par Chalemagne jusqu'à l'avènement de l'école normale en 1838 le monde vivait en parfaite symbiose,amour,curiosité,envie d'apprendre et de réussir un cursus dans la vie sociale. Il ne s'est jamais poser un problème de sécurité dans les milieux scolaires car l'éducation et l'élite dirigeante donnait le maximum de sérieux à l'éducation et le sort de sa jeunesse. C'est au 20 eme siècle exactement vers les années 60 que les mouvements scolaires revêteront un manteau de caillasses,de violence extrême ,pour prendre l'exemple de la grève de 1968 ou on ne pouvait plus reconnaître le vrai visage de l'éducation du 18 eme siècle avec le plus grand respect de l'humain dans sa volonté de chercher le savoir pour servir sa société. L'élite transformant le milieu universitaire en cours politique va installer la terreur,la haine,la rivalité,les complots organises,le mensonge ou balance et voilà les conséquence du mal-gouvernance qui les familles en ras le bol. Aujourd'hui le mal s'est installe dans le primaire et les collèges car on voit des jeunes de 12 ans être les auteurs d'agressions,de troubles classes et enfin c'est des batailles rangées en milieu scolaire ,chose inimaginable d'antan. L'école est bafouée sinon réduite à un trafic de drogues qui donne la trouille quotidienne aux parents, par peur de voir leur enfant transformer au lieu d'être former par l'école. Le surveillant qui remplaçait les parents à l'école car ils appartenaient à une cellule de sages qu'on a donné le droit de contrôle et de corriger les jeunes dans la méthode pédagogique et respectant le déontologie des règles du droit de l'homme. Dommage le poste de "SURVEILLANT" n'existe plus et tout est remplacé par l'intervention de la police armée dans l'école.D'antan l'élève levait difficilement les yeux sur son maître ou le surveillant alors la violence à l'école était convaincue par le respect de l'éducateur qui véhicule le savoir pour l'avenir du monde. L'ÉCOLE VIOLENCE . Oui c'est à l'école que l'enfant apprend le mal et on sait plus dans quel état son enfant va revenir de l'école. L'éducateur ne maitrise plus le calme en classe et non plus le bon comportement des élèves en classe,ce qui était sacrée avant car les valeurs de l'école existaient. L'état utilise la force pour régler la situation alors que c'est lui le fautif majeur. Il est temps de réorganiser l'éducation mondiale et que le rôle de l'éducateur soit révisé et mis à sa juste valeur. Si on est président,ministre,directeur,banquier,avocat,médecin,ouvrier qualifier,cuisinier,militaire policier,chauffeur,pilote,pompier et même nettoyeur c'est parceque on a suivi une formation quelconque. SOS la sécurité à l'Ecole !
Repost 0
22 août 2011 1 22 /08 /août /2011 12:46

Les parents d'élèves sont tenaillés par l'éducation de leurs enfants, d'une part, et la sécurité scolaire, d'autre part. C’est devenu un phénomène national. La sécurité en milieu scolaire, du fait des agressions dangereuses, et mêmes mortelles, que courent les enfants à l'école, est moindre à la Fac.

L’organisation classique de l'école

Dans un passé récent, le système scolaire n'a jamais connu une violence si dangereuse, si ce n'est de simples réclamations de vol de Bic, crayon, ou morceau de pain.

Le corps enseignant avait toute sa noblesse comme métier, avec un organigramme professoral bien structuré. Oui, on notait un organigramme professoral qui donnait un rôle respectueux de l'enseignant envers les élèves et les parents d'élèves.

En partant du Principal aux autres structures collégiales, on réservait une place très importante au "conseil de discipline" qui jouait un double rôle d'éducation et de contrôle individuel des élèves.

Les enseignants du conseil de discipline, ou "surveillance générale", avaient une salle des surveillants généraux, jetant un œil sur tous les élevés à l'intérieur du collège jusqu'à la sortie des classes.

Le surveillant à lui seul intervenait sans gêne en cas de heurt ou mal entente quelconque. Mais qu'est devenu le poste de surveillance générale ?

Aujourd'hui, c'est le Principal en personne qui intervient directement, à côté de ses lourdes tâches de superviseur. Même avec la création du CPE, les problèmes restent entiers, sans solution efficace et permanente.

La violence scolaire

Les coups partent de partout dans la cour, comme en classe, sans peur; c’est grave. Les parents se demandent où se trouve l'école du "maître sorcier" qui symbolisait le respect total de l'enseignant transmetteur de savoir.

On assiste à la formation de gangs au collège, qui créent des provocations en permanence entre camarades, des dérapages qui vont jusqu'à la mort d'élèves de quartiers différents, où la police n'intervient qu'après coups.

Les élèves ont semé le culte de la violence dans les collèges et lycées, qui peut s'étendre jusque dans les quartiers : à chacun son territoire.

Stop à la violence scolaire

Il faut que l'Etat prenne la sécurité scolaire au sérieux ,avec des structures parascolaires adaptées à chaque collège ou lycée.

Ceci dit, il est plus qu'urgent d'installer dans chaque collège une structure fixe et permanente de gens formés à la pédagogie scolaire, aptes à analyser l'esprit du jeune dans son évolution psychologique et familiale.

L'Etat doit redonner à l'enseignement sa vraie valeur, permettant de relever le niveau scolaire des élèves.

1 Une salle de classe au lycée français du Caire. |  Source | Author
Repost 0
Published by FILY SOUKOUNA - dans Ecole & universités
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de fily
  • Le blog de fily
  • : L'Homme qui est au service de l'Homme et attend le Retour Positif humain.
  • Contact

Recherche

Liens